Participe au Jury TV5 Monde, au TIFF 2012 !



Eşti pasionat de film ?Ai între 16 și 20 de ani ?
Alătură-te primului Juriu TV5 MONDE al următorului Festival Internațional de film Transilvania (TIFF) care va avea loc la Cluj din 1 în 10 iunie 2012. Acest juriu, organizat de TV5 Monde în parteneriat cu Institutul francez din România, Cluj-Napoca va decerna premiul pentru cel mai bun film francofon dintre filmele prezentate în cadrul festivalului.
Mai multe detalii aici : Jury TV5 – communiqué

 

Tu es passionné par le septième art ? Tu as entre 16 et 20 ans ?
Rejoins le premier Jury TV5 Monde lors du prochain Transilvania International Film Festival (TIFF) du 1er au 10 juin 2012. Ce jury, organisé par TV5 Monde en partenariat avec l’Institut français de Roumanie, Cluj-Napoca, décernera le prix du meilleur film francophone parmi l’ensemble des films présentés lors du festival.
Plus de détails dans le document attaché : Jury TV5 – communiqué

   

Publicités

CinéInsomnies: Odessa…Odessa !


25 janvier, 18h30, Café Insomnia Cluj-Napoca

Projection à l’occasion de la Journée de la Mémoire des Victimes de la Shoah et de la Prévention des Crimes contre l’Humanité.

Documentaire français, israélien, 2005, 102’

R : Michale Boganim

Festival de Berlin – Prix CICAE – art et essai

Festival de Jérusalem – prix de la meilleure réalisatrice

Festival cinéma du réel – prix Louis Marcorelle

Ils sont partis en Israël ou à New-York, mais leur ville-mère est toujours ancrée au nord de la mer Noire, à Odessa. Des rues désertes et poussiéreuses jusqu’aux rives plus proches de la modernité, un portrait intime de la ville et une réflexion mélancolique et lumineuse sur les juifs d’Odessa.

La cinéaste dépasse la simple description du quotidien de ses personnages pour s’intéresser aussi (surtout) à leurs fantasmes.

L’Humanité

Bande annonce

Festival de films documentaires – One world Romania


Retrouvez ici le programme du festival de films documentaires One world Romania

 

Festival Comedy Cluj – Focus France


 

Le noir vous va si bien… (3/4)


Plus récent, le célèbre roman de Boileau-Narcejac, Celle qui n’était plus, connu aussi sous le titre Les diaboliques et paru en 1952, nous raconte l’histoire d’un crime parfait…en apparence.

 


Mireille souffre sous l’emprise de Fernand Ravinel, son tyrannique époux. Femme « insignifiante », elle n’est qu’un obstacle mineur à éliminer pour qu’il puisse vivre auprès de sa maîtresse, la troublante Lucienne, qui va donc prendre les choses en main et imaginer une terrible machination pour se débarrasser de l’indésirable. Le crime accompli, tout semble sourire aux amants, malgré plusieurs faits troublants, qui vont peu à peu pousser Ravinel aux limites de la culpabilité et de la solitude : le corps de Mireille disparaît, puis son fantôme revient le hanter. Impossible d’en dévoiler davantage : sachez seulement que ce récit diaboliquement construit vous tiendra en haleine par son suspense psychologique original, très hitchcokien. Ce roman a déjà été adapté deux fois au cinéma, la première en 1955 par Clouzot, avec la magnifique Simone Signoret, sous le titre Les diaboliques. C’est désormais un classique, qui a été plus récemment adapté aux États-Unis en 1996 sous le titre Diabolique par Jeremiah S. Chechik, avec pour actrices principales Isabelle Adjani et Sharon Stone.