Jean Giraudoux : Écrire/décrire ou le regard créateur


Colloque International

Jean Giraudoux : Écrire/décrire ou le regard créateur

9 – 12 mai 2013, Cluj-Napoca, Roumanie

Organisé par :

  • La SIEG (Société internationale des études giralduciennes)
  • L’Académie Jean Giraudoux
  • Le Centre de recherche CELIS de l’Université Blaise Pascal
  • Le CERFA (Centre d’Étude du Roman Français Actuel)
  • La Faculté des Lettres de l’Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca, Roumanie
  • La Faculté des Lettres de l’Université de Piteşti, Roumanie

Jean Giraudoux a beaucoup d’amis : lecteurs, spectateurs, chercheurs. Ils se donnent tous rendez-vous pour de nouveaux débats sur son œuvre, dans une tradition de qui est déjà longue date.

Le prétexte de cette rencontre, à la fois amicale et académique, renvoie au statut de l’artiste et à son aptitude à créer, ou recréer le monde.

Nous envisagerons les analyses portant sur l’œuvre de Jean Giraudoux selon deux perspectives :

  1. l’intérêt pour l’acte d’écrire : arts poétiques giralduciens, particularités de son processus d’écriture, tels que l’auteur ou les critiques l’ont perçu, réflexions sur la littérature en particulier et sur l’art en général ; sur les figures de l’écrivain.
  2. le plaisir de la description : approches thématiques, stylistiques, narratologiques, pragmatiques ; les fonctions de la description (dramatique, psychologique, esthétique, sociologique, politique) ; les rapports du descriptif avec les autres types de séquences textuelles ; la description entre le pictural, le littéral et le métaphorique.

Qu’il s’agisse d’aborder le récit, les essais ou le théâtre, les deux axes proposés seraient unifiés par la force créatrice du regard individualisant par lequel l’artiste impose sa marque à la réalité.

Les propositions de communication d’une quinzaine de lignes ainsi qu’une notice bio-bibliographique (appartenance, centres d’intérêt, publications) seront envoyées avant le 1er août 2012 aux adresses e-mail de

Sylviane COYAULT : alice.coyault@orange.fr

Simona JIŞA : simonajisa@yahoo.fr

À chaque intervention seront allouées 20 minutes, suivies par des discussions.

Les organisateurs se chargent des réservations ; ils suggèrent l’Hôtel de l’Université de Cluj-Napoca (35 euros/nuit). Les participants seront attendus à l’aéroport/ à la gare et conduits à l’hôtel.

Lieu du déroulement des séances : Université Babeş-Bolyai, Faculté des Lettres, 31 rue Horea, 400202, Cluj-Napoca, Roumanie.

Organisateurs :

  • Sylviane COYAULT : alice.coyault@orange.fr
  • Yvonne GOGA : yvonne_goga@yahoo.fr
  • Alexandrina  MUSTATEA : alexandrinamustatea@yahoo.com
  • Simona JIŞA : simonajisa@yahoo.fr
  • Diana LEFTER : diana_lefter@hotmail.com
Publicités

Bourse de thèse en cotutelle – GDF SUEZ România


Le groupe GDF SUEZ Roumanie propose de mettre en place une Bourse de Thèse du Gouvernement français en cotutelle. Le candidat retenu passerait 6 mois en France et 6 mois en Roumanie au sein d’un laboratoire partenaire.
Le groupe GDF SUEZ Romanie propose un sujet sur les technologies innovantes de stockage de l’énergie électrique, en particulier sous forme de méthane. En effet (je vous donne le sujet tel qu’il m’a été proposé) :

Le système électrique roumain connaît aujourd’hui des changements importants dans sa structure, du fait en particulier de l’arrivée massive  des nouvelles énergies renouvelables ( dont  le solaire et l’éolien devraient représenter une composante significative). La première conséquence à court et moyen terme de cette mutation est la gestion de l’intermittence, ces énergies n’étant pas nécessairement disponibles au moment où les clients ont besoin de consommer l’électricité, et pouvant ainsi entraîner des déséquilibres entre offre et demande susceptible de perturber le système électrique ou de rendre inefficace ces nouvelles techniques de production.

Le sujet de recherche consisterait donc, pour le profit de GDF SUEZ Energy Romania, de faire un point sur les nouvelles technologies de stockage de l’énergie électrique, en particulier sous forme de méthane (électrolyse de l’eau, recombinaison CO2 / H2). Le gaz naturel, en effet, contrairement à l’électricité, peut être naturellement stocké, à la fois dans le réseau de gaz lui-même (pour les petites intermittences) ou dans des installations dédiées. L’objectif de la recherche serait donc d’établir à la fois comment de tels projets pourraient être appliqués au système énergétique roumain et s’insérer dans les activités de GDF SUEZ en Roumanie, à la fois acteur majeur de la vente du gaz naturel, mais aussi présent dans les activités de stockage de gaz et e production d’électricité renouvelable.

Le thésard pourrait bénéficier de contacts de haut niveau au sein du groupe GDF SUEZ, dans le domaine de l’Innovation et de la Recherche. Il devra éventuellement prendre contact avec d’autres entités externes (universités ou firmes industrielles), en Roumanie et en Europe, travaillant sur des sujets similaires.

 

Grupul GDF SUEZ România propune o Bursă de Teză de doctorat în cotutelă, din partea Guvernului francez. Candidatul ales va merge într-un laborator partener din Franţa, timp de şase luni, iar celelalte şase luni, în România.
Grupul GDF SUEZ România propune un subiect din domeniul tehnologiilor inovative de stocare a energiei electrice, în special sub forma de metan. De fapt (vă transmit, mai jos, subiectul, aşa cum mi-a fost acesta transmis) :

Sistemul electric românesc cunoaşte, în prezent, schimbări importante în structura sa, datorită, mai ales, apariţiei masive a energiilor regenerabile (din care energia solară şi cea eoliană ar trebui să reprezinte o componentă seminificativă). Prima consecinţă pe termen scurt şi mediu a acestei mutaţii este gestionarea intermitenţei, aceste energii nu sunt neaparărat disponibile în momentul în care clienţii au nevoie de a consuma electricitate şi pot astfel să antreneze dezechilibre între ofertă şi cerere susceptibile să perturbe sistemul electric sau  determine o ineficacitate a acestor noi tehnologii de producţie.

Acest subiect de cercetare ar consta deci, din punct de vedere al beneficiului pentru GDF Suez Energy România, să facă o trecere în revistă a noilor tehnologii de stocare a energiei electrice, mai ales sub formă de metan (electroliza apei, recombinarea CO2 / H2). Gazul natural, contrar electricităţii, poate fi stocat în mod natural, atât în reţeaua de gaz în sine (pentru perioade scurte de intermitenţă), cât şi în instalaţii speciale. Obiectivul cercetării ar fi să stabilească atât felul în care astfel de proiecte ar putea fi aplicate în sistemul energetic românesc, cât şi integrarea în activităţile desfăşurate de GDF SUEZ en Roumanie, actor major al comerţului cu gaz natural, prezent de asemenea şi în domeniul stocării de gaz şi al producţiei de electricitate regenerabilă.

Doctorandul va putea beneficia de contacte de cel mai înalt nivel în cadrul grupului GDF SUEZ, în domeniile Inovării şi Cercetării. Acesta va trebui, eventual, să intre în contact cu organisme externe (universităţi sau firme industriale), care tratează subiecte similare în România şi în Europa.

Online meeting with the best Graduate Institute of Science and Technology in France, Thursday, January 26 2012 / 20:30 (GMT +1)


You have completed at least two years of undergraduate studies in Science or in Engineering ? Ecole Polytechnique is dedicated to training high potential scientists and future executives at an international level. Ecole Polytechnique recruits among the best students having completed at least two years of undergraduate studies in Science or in Engineering.
In the first part of the program, general education focuses on multidisciplinary, in-depth scientific training. The second part is devoted to a specialization among a wide range of domains, spanning from theoretical subjects to applied fields. International students graduating from Ecole Polytechnique will be part of an international network of highly qualified people who will plan and implement major scientific, economical and technical projects in the future.
Meet Polytechnique live on campus-channel and ask all your questions !
The Live is in english.

Bourses d’excellence Ampère 2012-13 – Ecole Normale Supérieure de Lyon



L’ENS de Lyon propose à d’excellents étudiants internationaux des bourses pour intégrer un de ses masters (M1 ou M2) en Sciences exactes, Lettres et Sciences humaines. Date limite de candidature: 6 février!
L’année dernière, il y a eu des lauréats roumains 🙂

Critères de candidature :

Niveau d’études : M1 ou M2
Age : Etre âgé de 26 ans maximum à la date limite candidature (être né le ou après le 6 février 1986)
Nationalité : Etre de nationalité étrangère – Les normaliens étrangers actuellement à l’ENS de Lyon ne peuvent pas demander cette bourse.
Diplôme :
– Candidat en Master 1 : justifier de l’obtention du diplôme de Licence (équivalent à 180 crédits européens ECTS) ou d’un diplôme/niveau équivalent reconnu par l’ENS de Lyon
– Candidat en Master 2 : justifier du niveau Master 1 (équivalent à 240 crédits européens ECTS) ou d’un diplôme/niveau équivalent reconnu par l’ENS de Lyon (Exemple : MPhil )

Type de séjour : Inscription dans un Master 1 ou 2 de l’ENS. Les étudiants sélectionnés au niveau M2 ne pourront pas partir en séjour d’études ou stage à l’étranger.

Montant de la bourse : 1000 euros/mois

Durée de la bourse :
– M2 : 12 mois
– M1 : 12 mois, renouvelable 12 mois en M2 sous réserve que l’étudiant remplisse les critères académiques

Nombre de bourses :
– 10 en Sciences exactes
– 10 en Lettres et Sciences humaines

Niveau de langue recommandé :
– Candidat en Lettres et Sciences humaines :
Niveau de français suffisant pour intégrer dans de bonnes conditions la formation prévue : Niveau C1 recommandé.
Fournir obligatoirement une attestation de votre niveau de français.
– Candidat en Sciences exactes :
Niveau de français et/ou anglais suffisant pour intégrer dans de bonnes conditions la formation prévue.
Fournir obligatoirement une attestation de votre niveau de français et d’anglais

Calendrier :
Date limite de réception des dossiers : 6 février 2012
Envoyer le formulaire de candidature et les documents listés dans le formulaire sous format papier uniquement :
École normale supérieure de Lyon
Service mobilité internationale – Bourses Ampère
15 parvis René Descartes – BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 – FRANCE

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte.
Date de réponse : Mi-avril 2012
Affichage des résultats uniquement sur le site Internet
Si votre candidature est acceptée, vous recevrez une lettre de pré-inscription et les démarches pour votre inscription.

Contact :
Tél : +33 4 37 37 66 82
Fax : +33 4 37 37 63 60

email: ampere.scholarship@ens-lyon.fr

Ecole Normale Supérieure de Lyon – Bourses d’excellence Ampère 2012-13.

Colloque international « Paul Guimard, entre l’ironie et la lucidité » – Cluj-Napoca, Roumanie


Le Département de français de la Faculté des Lettres de l’Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca, Roumanie, organise le colloque international « Paul Guimard, entre l’ironie et la lucidité » du 7 au 9 octobre 2011.

Dans l’épanouissement que connaît l’étude du roman français de la seconde moitié du XXe siècle, il est frappant que l’œuvre de Paul Guimard ait très peu retenu l’attention des critiques. Écrivain et journaliste, Paul Guimard interroge dans son œuvre le sens de la condition humaine trouvée sous le signe de la notion même de hasard et de concours de circonstances et le sens de la création artistique. L’ironie lucide de son discours dissimule l’amertume d’un artiste qui signale que, dans notre société contemporaine, les valeurs authentiques sont menacées et que l’imposture tend à remplacer l’art véritable.

Avec ce colloque consacré à l’œuvre de l’écrivain, nous voudrions interroger ces aspects thématiques de sa création littéraire. L’objectif du colloque ne se limite pourtant pas à analyser ces thèmes, mais consiste plutôt à étudier les techniques qui laissent comprendre que, pour durer, l’écriture romanesque doit exprimer à la fois l’être pensant lucide, conscient de sa condition et l’être sensible qui éprouve, comme l’écrivain même l’a dit, « la soif de ressentir ».

Cette activité s’inscrit dans le programme scientifique du Centre d’Étude du Roman Français Actuel. La parution des Actes du colloque est prévue pour début 2012.

Département de référence : Département de Langue et Littérature romanes Université Babeş-Bolyai, Faculté des Lettres, 31 rue Horea, 400202, Cluj-Napoca, Roumanie.

Organisatrices :

Yvonne GOGA : yvonne_goga@yahoo.fr

Simona JIŞA : simonajisa@yahoo.fr