4e édition de l’École d’été de la Francophonie


L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) tient, en partenariat avec le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de la République islamique de Mauritanie, la 4e édition de l’École d’été de la Francophonie à Nouakchott en Mauritanie, du 19 au 26 juillet 2011.

Sur le thème « Jeunesse, migrations internationales et développement dans l’espace francophone », la 4e École d’été sera un moment de rassemblement, d’apprentissage et de partage pour une centaine de jeunes de la société civile venant de toutes les régions de la Francophonie.

C’est dans ce cadre que l’OIF lance un concours pour la sélection de 100 jeunes hommes et femmes désireux de mieux comprendre la problématique des migrations internationales et du développement dans l’espace francophone et de renforcer leurs capacités dans les thématiques suivantes :

– Coopération au développement des TIC ;
– Création et gestion de micro-entreprise ;
– Droits fondamentaux des travailleurs migrants, et
– Impact des migrations sur l’environnement.

Si vous avez entre 18 et 30 ans au 31 décembre 2011, vous êtes ressortissant d’un Etat/gouvernement membre ou observateur de l’OIF, vous êtes représentants d’une organisation de jeunes engagés dans votre communauté, vous êtes invités à participer à ce concours.

Toutes les informations sur : http://www.jeunesse.francophonie.org/index.php?option=com_content&view=article&id=380:4e-ecole-dete&catid=1:actualite&Itemid=1

Nous vous  invitons aussi à partager cette information et vous encourageons à consulter régulièrement le Portail Jeunesse de l’OIF pour être informés sur d’autres activités qui pourraient vous intéresser : http://www.jeunesse.francophonie.org/

Publicités

Rencontre : RACHEL HAUSFATER et les livres pour la jeunesse


Heure
mardi 22 février · 14:00 – 16:00

Lieu Sala Consiliu 

Facultatea de Litere UBB, Str Horea 31
Cluj-Napoca, Romania

Invitée du CCF du 21 – 22 février 2011, elle interviendra à la faculté des lettres de l’UBB pour nous présenter son oeuvre et nous parler du roman jeunesse.
Lors de cette rencontre, Mme Betty Kirchmaier, traductrice en roumain du « Chemin de fumée » et de « La Danse interdite » et Mme Ana Coiug interviendront également pour aborder les problématiques liées à la traduction des romans jeunesse.* Drumul de fum, (Le chemin de fumée) a fost tradus in romaneste de Betty Kirchmaier si poate fi gasit la lectoratul francez
En savoir plus
lectură încrucişată franceză / română
Discuţii deschise cu Rachel Hausfater
……
lecture croisée français/ roumain
Discussions ouvertes avec Rachel HausfaterRachel HAUSFATER s-a născut în apropierea Parisului în 1955, într-o familie de evrei originari din Bacău şi Iaşi. Copilăria sa este marcată de război şi de Holocaust – trăit de apropiaţii săi, o dramă care a marcat memoira familială şi care se regăseşte în cărţile sale. După o adolescenţă tumultoasă, a avut o tinereţe plină de aventuri şi călătorii, câştigându-şi existenţa din diverse meserii în diverse ţări (Statele Unite, Israel, Germania). Profesoară de engleză în Seine-Saint-Denis, mamă a trei copii pe care îi adoră, a reuşit să publice douăzeci de cărţi pentru tineri. Adoră să râdă, dar scrie cărţi triste. A primit premiul Enfantaisie în 2000 şi premiul Goya decouverte în 2003.Toate cărţile mele au ca erou principal un copil sau un adolescent singur şi mai mult sau mai puţin nefericit, mânat de o pasiune sau de o forţă interioară, care îl va ajuta să progreseze, să se regăsească şi să se realizeze, să supravieţuiască, să trăiască. Holocaustul revine în multe dintre cărţile mele, explicit sau implicit. Muzica este de asemenea foarte prezentă, la fel ca dragostea de cuplu, dragostea între părinţi şi copii sau nefericirea adolescentină. 

Rachel HAUSFATER est née près de Paris en 1955, d’une famille juive originaire de Bacău et Iaşi. Son enfance est marquée par la guerre et la Shoah— vécue par sa famille, un drame qui hante la mémoire familiale et qui se retrouve dans ses livres. Après une adolescence tourmentée et tumultueuse, elle mène une jeunesse aventureuse et voyageuse, vivant de divers métiers dans divers pays (États-Unis, Israël, Allemagne). Professeure d’anglais en Seine-Saint-Denis, mère de trois enfants qu’elle adore, elle réussit à publier une vingtaine de livres pour la jeunesse. Elle aime rire et écrit des livres tristes. Elle a reçu le Prix Enfantaisie en 2000 et le Prix Goya découverte en 2003.

« Mes livres ont tous pour héros un enfant ou adolescent seul et plus ou moins malheureux, habité d’une passion ou d’une force intérieure, qui va l’aider à progresser, à se trouver et se réaliser, à survivre, vivre. La shoah revient dans beaucoup de mes livres, explicitement ou implicitement. La musique est aussi très présente, ainsi que l’amour amoureux ou entre parents et enfants, et également le mal-être adolescent. »

 

Bibliographie

  • Le chemin de fumée, Seuil Jeunesse (collection Fictions), 1998 réédité au Seuil, 2004
  • La danse interdite, Thierry Magnier, 2000, réédité en 2006
  • Viola Violon, Flammarion (Castor Poche senior), 2000
  • De Sacha à Macha, Flammarion (Castor Poche senior), 2001, écrit avec Yaël Hassan.
  • Fugue en mineure, Thierry Magnier, 2001
  • L’école des gâteaux, Casterman (8 et plus), 2001, réédité en 2006.
  • Le petit garçon étoile, illustrations d’Olivier Latyk, Casterman (album Duculot), 2001, réédité en 2003
  • Petit roman portable, Hachette, 2002, écrit avec Yaël Hassan
  • Je ne joue plus !, illustrations d’Olivier Latyk, Casterman (album Duculot), 2002
  • Gigi en Egypte, Casterman, 2003, réédité en 2006.
  • Le garçon qui aimait les bébés, Thierry Magnier, 2003, réédité en 2007
  • Moche, Flammarion, 2004 (Tribal). Réédité sous le titre Miralaide, Mirabelle, Flammarion, 2009
  • Dans la rue du bonheur, perdue, La Martinière, collection «Confessions», 2005
  • Pourquoi ça fait mal ?, Thierry Magnier, 2005, réédité en 2006
  • L’ombre, Bayard, 2005, écrit avec Yaël Hassan
  • La lumière de Bouchka, illustrations de Rémi Wyart, Sarbacane, 2006
  • Quand elle sera reine, 2008, Thierry Magnier
  • En vrai, 2008, Thierry Magnier
  • Un soir, j’ai divorcé de mes parents, Thierry Magnier, 2009
  • Non au désespoir : Mordechaï Anielewicz, Actes Sud Junior, 2010

Bibliographie

 

Le chemin de fumée, Seuil Jeunesse (collection Fictions), 1998 réédité au Seuil, 2004

La danse interdite, Thierry Magnier, 2000, réédité en 2006

Viola Violon, Flammarion (Castor Poche senior), 2000

De Sacha à Macha, Flammarion (Castor Poche senior), 2001, écrit avec Yaël Hassan.

Fugue en mineure, Thierry Magnier, 2001

L’école des gâteaux, Casterman (8 et plus), 2001, réédité en 2006.

Le petit garçon étoile, illustrations d’Olivier Latyk, Casterman (album Duculot), 2001, réédité en 2003

Petit roman portable, Hachette, 2002, écrit avec Yaël Hassan

Je ne joue plus !, illustrations d’Olivier Latyk, Casterman (album Duculot), 2002

Gigi en Egypte, Casterman, 2003, réédité en 2006.

Le garçon qui aimait les bébés, Thierry Magnier, 2003, réédité en 2007

Moche, Flammarion, 2004 (Tribal). Réédité sous le titre Miralaide, Mirabelle, Flammarion, 2009

Dans la rue du bonheur, perdue, La Martinière, collection «Confessions», 2005

Pourquoi ça fait mal ?, Thierry Magnier, 2005, réédité en 2006

L’ombre, Bayard, 2005, écrit avec Yaël Hassan

La lumière de Bouchka, illustrations de Rémi Wyart, Sarbacane, 2006

Quand elle sera reine, 2008, Thierry Magnier

En vrai, 2008, Thierry Magnier

Un soir, j’ai divorcé de mes parents, Thierry Magnier, 2009

Non au désespoir : Mordechaï Anielewicz, Actes Sud Junior, 2010